Régime de taux de change (Banque nationale du Bélarus): USD     EUR     100 RUB

Histoire

hist_1L’entreprise est mentionné pour la première fois dans les archives en 1927.

Cette entreprise était transmise à l’usine «Isoplit», construisant en 1934 – 1936, par la decision de la direction de l’industrie chimique d’ensemble industriel national de l’URSS en 1937.

Le premier directeur et chef de chantier de la construction était Vasiliy Tikhonovitch Korsakov.

Conformément aux archives supplémentaires sur place d’artel savonneux, ayant appartenu à l’entrepreneur privé, faisant partie de «Sampromsoiuz», la construction de l’usine de colophane était commencée. C’était le projet d’ingénieur connu, le spécialiste de colophane, propriétaire privé I. Vilnair. Sans avoir commencé la construction il est tragiquement décédé.

La construction a été continué par son fils – chimiste I. Vilnair., invité de Moscou.

Mais en 1928 c’était clair, que l’achèvement la construction mettait du temps sans l’aide d’État. C’est pourquoi on a pris des mesures pour finir au plus vite possible avec des fonds publics.

«Sampromsoiuz» était dissous, l’artel savonneux était épuré.

Et déjà en 1929 l’usine de colophane a commencé le travail. Il était uni avec l’artel savonneux et est appelé de colophane et savonneux de Novobelitza, qui était détruite en 1941 et n’était pas rétabli.

15 mars 1930 à l’usine il y avait la réunion, où le directeur de l’usine Zlatin a rapporté des perspectives du travail de l’usine et la nécessité de la nationalisation.

La réuion a pris la decision de la nationalisation de l’usine sous la tutelle de trust de colophane et térébenthine, se trouvant à Minsk. Le syndicat a sitôt commencé à travailler à l’usine. Le président de comité est devenu Pozharin. Avec l’usine «Chimiste rouge» on a organisé la cellule du parti de cinq personnes: Katchanovskiy, Zlatin, Choukhatovitch, Davidovitch, Pozharin. Sa premier secrétaire était Katchanovskiy Iosif, membre du patri communiste bolcheviste de toute l’Union dès 1924, qui 31 octobre 1930 était proposé à la fonction du directeur de l’usine parce que Zlatin a dirigé vers les cours des directeurs.

Avec le départ de Katchanovskiy I.B., on a élu Pozharin comme le president de la cellule du parti, le président de comité est devenu Barkov.

Katchanovskiy était délégué de première conference du Parti. Davidovitch a été dirigé vers les études à l’Institut Plehkanov.

En 1932 on a décidé de rénover l’usine de colophane et savonneux de Novobelitza– le pays avait basoin de sa production.

Pendant 9 mois 1933 on a travaillé pour remplacer l’ équipement et mettre en œuvre la nouvelle technologie de l’ingénieur Kourigin, ayant permit de augmenter la production en 4 – 6 fois, comme Patotzkiy Khaim, le directeur de l’usine, a rapporté à la réunion du parti 3 septembre.

En aoùt 1933 la cellule autonome s’est organisée, et 27 decembre sa secrétaire était déjà Rozin, qui a avant travaillé a l’usine à Nevel.

En septembre 1933 on a creé l’organisation du Komsomol, sa secrétaire était élu Sborshchikov.

En 13 decembre 1933 à la réunion des directeurs Dritz a donné l’information du voyage concernant les questions du travail de l’usine.

En janvier 1934 Rozin, Dritz B.M., Khaneykh B.Z. ont été élu pour bureau du parti, Dritz B.M. a été élu pour la conférence municipale du parti.

En fevrier 1934 Chapiro I. L. était élu le président du comité.

En juillet 1934 ici, à l’usine de colophane et savonneux de Novobelitza Korsakov Vasiliy est arrivé pour organiser la construction de l’usine «Isoplit» – à terme sa future directeur. Les matières premières pour la production des plaques en aggloméré de fibres ont dû utilisé du bois de rebut abandonné de l’usine de colophane. On a planifié de creer ici à Novobelitza de bois et chimique complexe industriel intégré.

En 1934 à l’usine de colophane et savonneux 112 personne ont travaillé, dont 10 membres des Jeunesses Communistes, 5 membres du patri communiste bolcheviste de toute l’Union et 5 candidats pour membre du patri communiste bolcheviste de toute l’Union.

hist_2Khaneykh
Boris

En 1933 – le chef de l’unité de pompiers de l’usine de colophane et savonneux à Novobelitza. Dès 1937 – l’usine «Isoplit».

En 23 juin 1941 il a été appelé sous les armes d’Armée Rouge. En 1 avril 1946 il est revenu à l’usine.

Pour la participation à la Grande Guerre Nationale il était décoré d’ordre d’Étoile Rouge et médaillés militaires.

En 1930 – au labatoire ingénieur Kachourin Sergey a reçu pour la première fois dans le monde panneaux isolants des déchets de bois de rebut sans résine.

En 1933 – On a commencé des travaux exploratifs et de projet. L’Institut s’est réalisé le premier à U.R.S.S. projet de usine pilote «Isoplit» à Novobelitza de la capacité de production 4200 tonnes.

En 12 octobre 1934 on a posé les fondements de bâtiment principal.

Au début du décembre 1936 on a fini le montage d’quipement étranger et national. On a ordonné la préparation pour lancement.

En 11 décembre 1936 on a reçu les premières 40 feuilles des panneaux isolants, 17 décembre – 250, en 1 janvier 1937– 500 panneaux isolants. On a maîtrisé la combinaison complexe de production des panneaux de fibres.

Des panneaxu isolants étaient utilisés à Rostov-sur-le-Don, Donbass, Moscou et Ouzbékistan.

En 1937 on a exécuté une commande spéciale et maîtrisé la production des panneaxu isolants poreux, qui étaient utilisés pour isolation des voitures contre le froid– les produits de l’industrie automobile évolutive.

Voi-ci le premier panneau de fibres:

hist_3

En 14 mars 1937 le comité d’État sous la présidence de D.N. Koniukhov a accueilli l’usine:

hist_4

En mai 1937 – L’usine «Isoplit» et l’usine de colophane et savonneux de Novobelitza étaient unis.

Il a apparu des produits nouveaux savon de colophane et essence de térébenthine.

En 1937 – Chaque huitième ouvrier était communiste ou membre des Jeunesses Communistes.

En 1938 – On a lancé la première configuration technique de production.

En 1939 – Il y avait 452 personnes à l’usine.

En 1941 – L’usine était la plus grande de production des panneaux de fibres à URSS.

Pendant 1936 – 1940 on a produit 14 721 tonnes de panneaux isolants. Les produits étaient utilisés à Moscou, Azerbaïdjan, Ouzbékistan, Donbass, ect.

Après l’achèvement de la construction anciens monteurs et constructeurs ont commencé l’ exploitation de l’usine et maîtrisé dans l’enthousiasme l’équipement. Ils ont eu le succès.

Les ouvries, brigades et équipes ont travaillé ferme dès octobre 1935, quand il y avait unités de production.

En 22 juin 1941 dans tout le pays on a répandu nouvelle alarmante: Allemagne fasciste a attaqué Union Soviétique. Des troupes des envahisseur blindé se sont dirigés vers Leningrad, Moscou, Kiev.

Après avoir interrompu leur repos, les employés de l’usine comme un seul homme sont venusà l’suine. On avait des réunions du Parti et du Komsomol.

Dès premiers jours le chef du poste Petr Charaev, le chef de l’atelier А. S. Maev, mécanicien А.L. Chtoukater, les frères Éphim et Denis Novik, А.P. Boudnikov, V.М. Leonenko, I.L. Livchitz, P.P. Mohkarev, F.F. Tzerkovniy, B.Z. Khaney, ect. sont allés au front. On a commencé à produire cocktails Molotov (les bouteilles avec combustible). Les femmes et les adolescents ont remplacé ceux qui sont allés au front .

En 9 juillet 1941 à Novobelitza incitation du bataillon de la milice nationale началось формирование bataillon de la milice nationale avec M.N. Brilkov, K.B. Zelman, I.D. Milentiev.

En équipe du régiment de Gomel, le bataillon a retenu les attaques permanents des fascistes. M.N. Brilkov, K.B. Zelman, I.I. Lipkin sont morts au combat.

Le front s’est approché à Gomel. On a eu l’ordre d’évacuer l’usine.

Le premier échelon est parti à l’est en 16 juillet 1941, le lieu de destination était la station Neivo-Roudnia, région de Sverdlovsk. On a fait partir 46 trains aveс de la technique et des gens.

Voici la lettre de Charaev Ivan à son fils Sergey:

hist_5

Au début d’aoùt 1941 des échelons, qui sont allés à l’est de Novobelitza sont arrivés à Neivo-Roudnia. En mission pour le comité d’Etat de la Défense on a maîtrisé la production de camphre synthétique, des produits, nécessaires pour l’industrie de guerre, l’industrie médical, hôpitaux, les infirmiers en première ligne.

En 1943 il y avait 6 postes de front. Les postes de М. I. Gousareva, B.I. Doubov, А.V. Semenova, V.V. Koukoleva ont généralement réalisé une fois et demie, deux fois plus de la norme pendant le poste.

En 1944. – La perte, porté par des occupants, était 11 705 000 roubles. Il n’avat pas de bâtiment intact.

En 5 avril 1944. – Le Conseil des commissaire national a décidé de rétablir «Isoplit» à Novobelitza. On a 2 000 000 roubles pour la reconstruction.

En septembre 1944 –90 personnes ont travailler pour la reconstruction de l’usine.

Grâce à décision gouvernementale de l’URSS d’accélération et de développement de la production de colophane et d’exploitation, l’institut «Giproleskhim» a élaboré le projet de rénovation de l’usine, selon lequel en 1947 on a commencé la construction de l’atelier de colophane et d’exploitation de la technologie de V. I. Filatov de la capacité de production 25 mille m2 de bois gras.

En 1947 – L’objectif du plan a était réalisé en 20 septembre. 3000 tonnes des panneaux isolants ont étaient produit en sus du plan. 43% des ouvriers ont travaillé ferme. Conductrice de machine à papier Kontchitz Е. А. était la première, qui a reçu le titre «La meilleure conductrice de machine à papier du Ministère de l’Industrie du bois de l’URSS». Le travail dévoué des employés était maintes fois marqué par le Ministère de l’Industrie du bois de l’URSS.

En 19 février 1950 – on a réalisé le plan quinquennal de la production de produit principal– panneau isolant.

Заказать обратный звонок

Ваше имя *

Телефон для связи *

×